Plus de 6 millions d’enfants en malnutrition chronique en RDC

En République démocratique du Congo (RDC), plus de six millions d’enfants de moins de cinq ans souffriraient de la malnutrition chronique, selon un communiqué de l’Unicef rendu public mercredi 1er juin.

«C’est une urgence silencieuse», s’alarme l’Unicef qui indique que le fléau de la malnutrition toucherait plusieurs provinces, particulièrement dans l’est du pays. La province la plus touchée est le Sud-Kivu, avec 53% d’enfants malnutris chroniques.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le représentant de l’Unicef en RDC, Pascal Villeneuve, fait remarquer que «la malnutrition en RDC n’est pas limitée aux zones affectées par les conflits. Paradoxalement elle existe aussi, et peut-être de façon même plus importante, dans certaines provinces qui ne sont pas affectées par les conflits armés.»

«Cette situation est considérée comme une urgence qui mérite une attention particulière de tous les acteurs en RDC», alerte l’Unicef qui classe la RDC dans la liste des pays ayant le plus grand nombre d’enfants malnutris chroniques.

Mais l’organisation internationale dédiée aux enfants ne sous-estime pas la «politique nationale multisectorielle de nutrition» qui existe déjà dans le pays. «Le gouvernement devrait investir quatre fois plus dans la nutrition. Les bailleurs, à leur tour, devraient doubler leurs contributions au secteur», interpelle le communiqué.

Le gouvernement congolais avait mis sur pied un plan multi-sectoriel de nutrition pour lutter contre la malnutrition dans le pays, conscient du fait que «dans la moitié des ménages des Congolais (…), on mange mal en terme de quantité et de qualité.»

A propos de Brazzaville©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.