Burkina Faso : Des poursuites contre I’ex-PM Isaac Zida

Le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, vient d’ordonner des poursuites contre le général Yacouba Isaac Zida, Premier ministre (PM) pendant la transition, pour «désertion en temps de paix et refus d’obtempérer.»

L’information a été relayée par la presse locale ce jeudi 15 septembre, mais la décision a été arrêtée deux jours avant par les atorités.

Isaac Zida s’était rendu au Canada auprès de sa famille, seulement il a déjà largement dépassé le délai (19 février 2016) qui lui était accordé par les autorités de son pays pour retourner au bercail. Plusieurs tentatives de rappel lancées par le chef de l’Etat sont restées sans suite.

Le président Kaboré, signataire de la permission de sortie du pays de Zida, en sa qualité de ministre de la Défense, avait déjà laissé planer, en juin dernier, la menace d’une procédure judiciaire contre lui.

Cette fois-ci, le chef de l’Etat a décidé de poursuivre Zida. Il a expliqué qu’il s’agit d’une procédure tout à fait normale et classique, qui concerne tout militaire en situation d’absence régulière à son poste.

Un conseil d’enquête sera mis en place pour décider des sanctions contre l’ex-Premier ministre. Il est précisé que, même si le général Zida changeait d’avis et rentrait au Burkina, il n’échapperait pas aux sanctions prévues. Ces sanctions vont de la radiation du tableau d’avancement à l’admission à la retraite d’office ou à la radiation avec les versements des droits légaux.

 Rappelons que l’ex-premier ministre a été cité dans certains dossiers liés aux malversations financières pendant la transition au Burkina. Le nouveau gouvernement attend aussi des explications de Zida à ce sujet.

A propos de Ouagadougou©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.