L’axe Paris-Londres-Washington contre l’Etat Islamique

Un sommet de l’OTAN à Newport au Royaume-Uni se tient ce jeudi et vendredi, sur fond de tensions, d’une part avec la Russie, accusée d’agression militaire en Ukraine, et d’autre part, avec l’Etat Islamique, de plus en plus puissant.

La rencontre des différents dirigeants de l’organisation a pour but d’essayer notamment de mettre en place une coalition internationale et de trouver une stratégie face à l’avancée de l’Etat Islamique en Irak et en Syrie.

Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni sont en première ligne pour adopter une réponse efficace à la menace djihadiste qu’est l’EI. La rencontre intervient deux jours après la décapitation du journaliste Steven Sotloff par les djihadistes de l’EI et deux semaines après celle de son confrère, James Foley, le 19 août. Une dizaine d’otages occidentaux sont toujours retenus prisonniers par l’EI, le prochain qui devrait être exécuté a été identifié comme étant le britannique David Cawthorne Haines.

Outre les attaques aériennes américaines depuis le 8 août, le Président américain Barack Obama a ordonné, mercredi, l’envoi de troupes au sol. Quelques 350 soldats supplémentaires seront dépêchés en Irak pour protéger le personnel et les locaux diplomatiques, portant le nombre de militaires américains sur place à 820 hommes.

Dans le même sens, le Royaume-Uni par le biais de son ministre des affaires étrangères, Philip Hammond, déclare « si nous estimons que des frappes aériennes peuvent être bénéfiques (…) alors nous les envisagerons certainement, mais nous n’avons pas encore pris de décision à ce stade ».

La France pour sa part« entend poursuivre une concertation étroite avec l’ensemble de ses partenaires pour que cette réponse soit coordonnée dans tous les domaines et se montre à la mesure d’une menace globale qui est devenue grave ». Le président français François Hollande, a souligné l' »importance d’une réponse politique, humanitaire et, si nécessaire, militaire dans le respect du droit international » face à l’EI.

L’Etat Islamique est une organisation armée djihadiste qui contrôle depuis avril de vastes territoires s’étendant du sud de la Syrie, jusqu’au nord de l’Irak. L’EI s’est auto-proclamé « Califat islamique » et souhaite fédérer les musulmans du monde entier.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI