Un convoi militaire de l’UE attaqué en Somalie par les rebelles Shebab

La police somalienne a annoncé, lundi, l’attaque à Mogadiscio d’un convoi militaire de l’Union européenne (UE) transportant des soldats italiens, à 700 mètres du siège du ministère somalien de la Défense dans la capitale du pays.

Un véhicule du convoi a été percuté par un camion portant des explosifs à bord. Le bilan fait état d’au moins deux civils blessés.

L’état-major de l’armée italienne a indiqué, pour sa part, que le convoi était formé de cinq véhicules et transportait des formateurs et militaires italiens de la mission de formation de l’UE en Somalie (EUTM Somalia). Le camion qui a été touché avait quatre soldats à bord, mais aucun n’a été blessé, a précisé l’état-major.

«Il n’y a pas de morts parmi les troupes de EUTM Somalia ni de blessés» et «aucun membre du personnel de l’EUTM Somalia n’a été blessé et le convoi est rentré sain et sauf», a confirmé la mission EUTM, déplorant tout de même le fait que l’attaque ait fait des victimes parmi les civils qui se trouvaient à proximité. Leur nationalité reste encore inconnue.

L’attaque a été revendiquée sur internet par le groupe Shebab qui visait les « chrétiens de l’Union européenne ». Cette secte islamiste combat les autorités somaliennes depuis des années.

L’EUTM a été déployée en Somalie en 2010 avec l’objectif de soutenir le gouvernement du pays par la formation de militaires. C’est la première fois que la mission soit visée de façon directe.

L’UE qui déplore que les civils somaliens continuent à payer le prix des attaques terroriste dans leur pays, n’entend pas reculer dans ses efforts visant à contribuer à la construction d’un avenir plus stable et plus prospère en Somalie.

La Somalie héberge aussi une force de l’Union africaine (AMISON), forte de 20.000 hommes, soutenue par la communauté internationale, dont la mission est également de venir en aide au gouvernement fédéral somalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.