Niger : l’état d’urgence reconduit pour trois mois

Le gouvernement nigérien a décidé le vendredi 07 décembre de prolonger de trois mois l’état d’urgence dans l’est et l’ouest du pays à partir du 18 décembre, et de son extension sur le sud-ouest du pays, régions ciblées par des attaques terroristes, selon un communiqué officiel.

Les départements de Tillabéri et de Gothèye étant exposés à la même menace, » le présent projet de décret est pris pour donner aux autorités administratives et aux Forces de défense et de sécurité déployées dans ces zones, les pouvoirs nécessaires pour rassurer la population et protéger l’intégrité du territoire », précise le gouvernement dans son communiqué. Outre la région de Diffa (est), frontalière du Nigeria, sont concernés par la prorogation de l’état d’urgence dans l’ouest, les départements de Ouallam, Ayorou, Bankilaré, Abala et Banibongou (région de Tillabéri, ouest), et ceux de Tassara et de Tillia (région de Tahoua, ouest). L’état d’urgence est par ailleurs proclamé pour la première fois dans les départements de Tillabéri et de Gothèye (sud-ouest), toujours dans la région de Tillabéri, à proximité des frontières du Mali et du Burkina Faso. 

Ces zones connaissent une recrudescence des attaques terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.