Brésil : Démission du patron de la BNDES, Joaquin Levy

Le patron de la Banque nationale de développement économique et social du Brésil (BNDES), Joaquin Levy, a démissionné dimanche, après que l’actuel chef d’Etat, Jair Bolsonaro, ait menacé de le limoger.

Economiste formé à l’Université de Chicago et ancien ministre des Finances sous le gouvernement de gauche de Dilma Rousseff, Joaquin Levy a adressé sa lettre de démission au ministre de l’Economie, Paulo Guedes. Avant cela, le président brésilien, Jair Bolsonaro avait affirmé que sa tête était « mise à prix ».

La BNDES qui a été fondée en 1952, joue un rôle prépondérant dans le développement de l’industrie et des infrastructures au Brésil. En outre, elle finance des projets dans divers pays, à l’instar de Cuba, du Mozambique et du Venezuela.

Le président Jair Bolsonaro qui s’en prend régulièrement à la BNDES a même promis de mener une enquête sur les finances de cette banque publique pour dévoiler certains cas présumés de corruption au sein de cette institution financière.

Samedi dernier, Bolsonaro avait menacé Levy de destitution suite à la nomination d’un responsable de la BNDES, Marco Barbosa Pinto qui entretient des relations avec le Parti des travailleurs (PT) dont sont issus ses prédécesseurs, les ex-présidents Luiz Inacio Lula da Silva et Dilma Rousseff.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.