Attentats de Paris : rencontre au sommet entre François Hollande et Mohammed VI

Le Palais de l’Elysée a annoncé jeudi que le président Français François Hollande allait recevoir le monarque marocain Mohammed VI vendredi, une rencontre au sommet qui permettra au dirigeant français de s’entretenir avec son homologue marocain sur les questions sécuritaires, notamment après les violents attentats terroristes de Paris.
Une semaine jour pour jour après les terribles attaques djihadistes qui ont fait 129 morts et plusieurs centaines de blessés à Paris, le président français va rencontrer le roi Mohammed VI.
Durant cette entrevue, il s’agira notamment de discuter des actions à entreprendre par les deux pays pour contrer la menace djihadiste de plus en plus importante.
Le monarque marocain, qui fut notamment l’un des premiers chefs d’Etat à avoir présenté ses condoléances au président français suite aux attentats terroristes de vendredi dernier, était présent sur le territoire français lorsque les attaques ont eu lieu.
Le roi Mohammed VI s’était en effet rendu en France le 7 novembre dernier, au lendemain de la fête commémorant la marche Verte, ce qui lui a permis de suivre de près les attaques djihadistes de la semaine passée.
Profondément touché par ces attaques meurtrières, le monarque marocain a d’ailleurs diligenté plusieurs hauts fonctionnaires des renseignements marocains afin d’assister les autorités françaises dans leur enquête.
L’initiative d’entraide proposée par la Maroc n’aura pas été vaine, puisque les forces spéciales françaises ont réussi à neutraliser plusieurs djihadistes qui allaient commettre de nouvelles attaques terroristes dans la capitale française. Une opération couronnée de succès grâce en partie à des renseignements provenant des autorités marocaines.
Les sources policières françaises ont précisé que l’assaut qui a été ordonné dans la nuit de mercredi à jeudi a permis de démanteler une cellule terroriste dirigée par le cerveau présumé des attaques du 13 novembre dernier, Abdelhamid Abaaoud. Les supposés djihadistes qui ont été neutralisés avaient prévu de s’en prendre au quartier de la Défense durant la journée de jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.