Niger-Présidentielle : L’opposition mobilisée autour d’Amadou pour le second tour

L’opposant nigérien Hama Amadou a obtenu, pour le second tour de la présidentielle, le soutien de la «Convergence pour l’Alternance en 2016» (COPA 2016), une coalition qui réunit 23 formations politiques de l’opposition.

Amadou, ex-président de l’Assemblée nationale du Niger, qui est toujours emprisonné dans une prison de Filingué (180 km au nord de Niamey), est arrivé en 2ème position avec 17,7% des voix au premier tour, après le président sortant Mahamadou Issoufou (48,4% des voix) qu’il affrontera au second tour.

La COPA 2016 avait pris l’engagement de soutenir, au deuxième tour de la présidentielle, le candidat de l’opposition qui serait le mieux placé selon les résultats du premier tour. Dans un communiqué publié le week-end dernier, la coalition de l’opposition demandait aux autorités de libérer Hama Amadou, son candidat choisi, afin de battre campagne contre son adversaire.

Elle a également appelé les «autres forces démocratiques» à se joindre à elle pour garantir la victoire d’Amadou et mettre fin au régime d’Issoufou qu’elle accuse de corrompu.

Quant au président sortant, Mahamadou Issoufou, qui a raté son coup K.O. au premier tour, comme il l’avait promis, il se dit confiant, tout comme son entourage. Issoufou «se repose sur son bilan» tandis que ses proches estiment qu’il n’y a pas grand-chose à faire pour remporter la victoire.

Pour rappel, le parti au pouvoir et ses alliés ont remporté la majorité absolue aux élections législatives qui étaient couplées avec la présidentielle, avec plus de 90 députés sur 171 sièges.

Le second tour de la présidentielle est prévu pour le 20 mars et la campagne bat déjà son plein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.