Reprise des pourparlers entre la Gambie et le Sénégal à Dakar

Des négociations entre le Sénégal et la Gambie ont repris ce dimanche 15 mai à Dakar, sous la coprésidence des deux ministres des Affaires étrangères du Sénégal, M. Mankeur Ndiaye et de la Gambie, Mme Neneh Macdoll Gaye.

L’objectif est toujours de trouver une issue à la question des frontières fermées depuis trois par les routiers sénégalais, suite à la décision unilatérale de Banjul d’augmenter le prix de la traversée de la Gambie de 40.000 fcfa à 400.000 fcfa pour les gros-porteurs.

Mais, il sera aussi question d’aborder d’autres différents sur les relations commerciales bilatérales ou encore sur la construction du pont sur le fleuve Gambie. Les discussions s’annoncent donc longues et complexes. Certains observateurs font remarquer que cette réunion est la première d’une longue série, entre les deux pays voisins.

Notons que les autorités gambiennes étaient déjà revenues sur l’augmentation de la taxe d’entrée en Gambie, rétablissant les droits de douane initiaux, mais les transporteurs sénégalais ont toujours maintenu leur blocus transfrontalier dans l’attente de conditions encore plus favorables.

Ce qui a permis au président gambien Yayah Jammeh d’accuser le Sénégal jusqu’à la veille des négociations. «Je n’ai pas l’intention de régler ce problème, puisque de notre côté, la frontière est ouverte», «ce sont eux qui ont fermé la frontière», disait-il, samedi, au président guinéen Alpha Condé, venu en médiateur à Banjul à la veille de l’ouverture des négociations à Dakar.

A Dakar, le début des pourparlers a été marqué par les appels aux discussions franches, au respect des engagements ou encore à la confiance mutuelle. Reste à savoir ce qui sera décidé sur chaque différend qui oppose les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.