La visite Royale au Sénégal consolide davantage l’axe Rabat-Dakar

La visite officielle qu’effectue depuis dimanche dernier, le roi Mohammed VI du Maroc au Sénégal a été couronnée par la signature d’une série d’accords bilatéraux dans divers domaines qui viennent ainsi consolider un peu plus, l’axe Rabat-Dakar à tous les niveaux.

Les deux premiers jours de la visite royale, lundi et mardi, rappelle-t-on, ont été marqués par la signature en présence des chefs d’Etat des deux pays, de plusieurs accords de coopération et de partenariat liant les deux pays dans les domaines de la petite agriculture, de la pêche, du transport aérien et de la formation dans la discipline de l’entrepreneuriat.

Le Roi Mohammed VI et le président Macky Sall ont en effet, donné le coup d’envoi au programme de partenariat pour l’accompagnement de la petite agriculture et du milieu rural au Sénégal. Ce programme est adossé à un dispositif de financement global de l’ordre de 10 millions d’euros, pour l’accompagnement des projets de la petite agriculture et du milieu rural au Sénégal. Le souverain et le président sénégalais ont également présidé le lancement du plan d’aménagement du poulpe au profit du Sénégal, conçu pour la préservation et la valorisation du poulpe, la reconstitution des stocks et la sauvegarde de cette espèce des impacts socio-économiques.

Après le lancement des travaux de construction d’un Centre de formation dédié à l’entreprenariat, Mohammed VI et Macky Sall se sont ensuite rendus à l’hôpital Principal de Dakar, auquel la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, a fait un don d’un lot de 1,6 tonnes de médicaments (des antiviraux, des antibactériens et des antifongiques). Ces médicaments sont destinés à soigner et à soulager les douleurs des séropositifs sénégalais, contre les maladies et infections opportunistes liées au VIH/Sida, et dont le coût du traitement n’est souvent pas à la portée des malades.

Ce mercredi, le souverain marocain et le Président sénégalais ont présidé la cérémonie de signature au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (près de Dakar), de quatre accords de partenariat préparés par le groupe d’impulsion économique (GIE) maroco-sénégalais qui a été mis en place en mai 2015.

Il s’agit d’une convention portant sur la promotion et le développement touristique conclue entre l’Office national marocain du tourisme et l’Agence sénégalaise de promotion touristique et d’une convention portant création d’un salon tournant de l’économie sociale et solidaire et de l’artisanat, de partage des bonnes pratiques de l’INDH et du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC). Les deux parties ont également signé une convention portant sur la création au Sénégal, d’un centre de compétences numériques, et d’un protocole d’accord relatif à une joint-venture entre le groupe logistique marocain « La voie express » et la société sénégalaise « Tex Courrier ».

Cette huitième visite officielle du roi Mohammed VI au Sénégal depuis son intronisation en 1999, traduit l’intérêt particulier qu’attache le Royaume à son partenaire sénégalais, le plaçant au top de la coopération sud-sud agissante et solidaire que le souverain alaouite a érigée à la tête des priorités de la politique extérieure du Royaume. Ce privilège s’explique aussi par les positions positives que l’Etat sénégalais a toujours manifesté en faveur des grandes causes de la Nation marocaine, en plus des étroites affinités religieuses qui lient depuis des siècles, les peuples deux pays et leurs dirigeants.

Consent Management Platform by Real Cookie Banner