Les Etats-Unis accordent une aide de 25 millions de dollars en faveur des réfugiés en Ouganda

Washington Les Etats-Unis accordent une aide de 25 millions de dollars en faveur des réfugiés en Ougandaaccordera une «aide supplémentaire» de 25 millions de dollars à l’Ouganda en faveur des réfugiés.

Cette aide servira à améliorer l’accès à l’eau et les conditions sanitaires dans les camps de réfugiés, à réduire les violences sexuelles et à assurer la protection des réfugiés, selon l’ambassadrice américaine à Kampala, Deborah Malac, s’exprimant à cet effet ce mardi.

L’Ouganda accueille plus d’un million de réfugiés dont plus de la moitié provient du Soudan du Sud frappé par une guerre civile depuis décembre 2013. Depuis le début de l’année, l’Ouganda reçoit pratiquement 4000 Sud-soudanais par jour, à s’en tenir aux données de l’ONU.

L’aide américaine en faveur de l’Ouganda pour faire face à l’afflux des réfugiés n’est pas anodine. En effet, ce pays est loué pour sa loi sur les réfugiés appliquée depuis 2009 et qui favorise une politique d’accueil généreuse envers les personnes fuyant les conflits. Les Etats-Unis qualifient cette politique de «très progressiste». Le Haut-Commissariat des Nations unies cite l’Ouganda comme un exemple à suivre pour les réfugiés.

D’ailleurs, Deborah Malac a appelé, à cette occasion, les autres pays d’Afrique de l’Est à soutenir davantage le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et les  pays accueillant déjà des personnes déplacées.

Toutefois cette loi sur les réfugiés qui milite pour leur intégration aux communautés locales (qui garantit le travail et l’octroi des terres) et pour leur liberté de mouvement, ne fait pas l’unanimité à l’intérieur du pays, parmi les responsables politiques, voire la population.

Il y a deux semaines environ, la police a dû affronter des populations locales au sud-est du pays, qui sont contre la distribution des parcelles de terres aux réfugiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.