Le Caire paralysé par une panne électrique généralisée

Le trafic dans la capitale de l’Egypte, le Caire a été paralysé pendant plusieurs heures jeudi matin suite à une gigantesque panne électrique.

Les 20 millions de cairotes ont été privés pendant plusieurs heures, du courant électrique, dont la coupure est attribuée par des sources officielles, à la défaillance d’un transformateur.
Intervenue à des heures de pointe, la coupure a surpris des milliers d’habitants pris au piège dans des rames du métro paralysé dans divers endroits.

La Compagnie Nationale d’Electricité a précisé que le courant a pu être rétabli graduellement dans les quartiers de la capitale, après la réparation  d’une défaillance technique survenue dans un transformateur de puissance électrique de 500 kilovolts et qui a été à l’origine de la panne électrique.

L’Egypte connaît des coupures de courant à répétition depuis le début de cet été, mais jamais une panne de cette ampleur, ne s’était produite dans la capitale, où des délestages sont opérés quotidiennement, afin de maintenir l’équilibre entre la production et la consommation électrique.

Le pays paie le prix fort de son laxisme dans la modernisation de ses infrastructures électriques âgées de plusieurs dizaines d’années.

Les faibles investissements dans le secteur de l’énergie électrique et ses infrastructures consécutifs à un manque chronique de ressources financières, ont en effet, plongé le pays des pharaons dans une crise énergétique majeure.

L’Egypte ne produit plus assez d’électricité pour ses 85 millions  d’habitants, les centrales électriques sont en surcapacité continue et il y a une carence au niveau des hydrocarbures.

L’Egypte est devenue dépendante de ses importations d’hydrocarbures en raison de la hausse structurelle de la consommation intérieure et de la stagnation des investissements.

A cela il faudra ajouter les autres problèmes de gestion et de corruption qui impactent directement la bonne marche du secteur et de manière générale toute l’économie du pays.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI