Côte d’Ivoire : Guillaume Soro fait son entrée dans le parti RDR au pouvoir

C’est confirmé, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, fait bien partie des dirigeants du parti au pouvoir, le Rassemblement des républicains (RDR), selon la liste des nouveaux vice-présidents publiée, lundi 20 novembre, par la présidente de la formation politique, Henriette Diabaté.

Diabaté avait déjà annoncé, au cours d’une interview, il y a quelques jours que Soro sera compté parmi les nouveaux membres de la direction du RDR.

Une surprise pour plusieurs Ivoiriens ayant assisté ces dernières semaines à des tensions entre les proches du président de l’Assemblée nationale et ceux du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, particulièrement après l’arrestation du chef de protocole de Soro associé à une affaire de cache d’armes. Soro est soupçonné de nourrir des ambitions présidentielles.

Guillaume Soro a été nommé vice-président du parti, chargé de la région du Tchologo et est un des 33 membres de la nouvelle direction du RDR validée par le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Cette nomination n’était pas prévisible pour nombre d’observateurs.

D’aucuns s’attendaient plutôt à un divorce probable entre les deux anciens alliés. En septembre dernier, le président Ouattara n’avait pas invité Soro au congrès du RDR, à la grande déception de ce dernier.

Il est probable que la description de la situation entre les deux hommes ait été enclenchée lors d’une réunion tenue au début de ce mois et à laquelle les deux avaient pris part. Rien n’avait été communiqué suite à cette rencontre stratégique.

Pour Dagri Diabaté, «Guillaume Soro est un membre éminent du RDR». Selon elle, Soro avait exprimé très clairement le souhait de travailler avec la nouvelle direction du RDR issue du dernier congrès.

A propos de © 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.