Avec sa nouvelle usine au Congo, le milliardaire nigérian Dangote vise le «top 10» mondial

Le milliardaire nigérian Aliko Dangote n’a pas caché son ambition de figurer dans le «top 10 mondial» des producteurs de ciment, lors de l’inauguration ce jeudi d’une usine au Congo-Brazzaville à laquelle le président Denis Sassou Nguesso a pris part.

«Notre aspiration est de figurer parmi les dix premiers producteurs de ciment dans le monde d’ici à 2020», a fait savoir l’homme le plus riche d’Afrique, ajoutant que «notre usine du Congo-Brazzaville sera la cinquième que nous aurons inaugurée au cours des deux dernières années. Notre capacité de production totale en Afrique s‘élevait fin mai 2017 à 45,8 millions de tonnes par an».

Une enveloppe de 300 millions de dollars a été mise à disposition pour construire cette usine située dans le village de Mfila, à 300 km au sud-ouest de Brazzaville la capitale. Les travaux ont duré près de quatre ans. La cimenterie produira 1,5 million de tonnes par an. Pour Dangote. «la nouvelle usine peut potentiellement créer 1.000 emplois directs et des milliers d’emplois indirects».

«C’est la plus grande cimenterie du Congo et d’Afrique centrale. Avec son entrée en production, le Congo devient illico presto pays exportateur de ciment. A pleine capacité, la production nationale en 2018 s’élèverait à 3,2 millions de tonnes par an», s’est félicité le ministre congolais de l’Economie et de l’Industrie, Gilbert Ondongo. Les besoins nationaux en ciment sont estimés à 1,2 million de tonnes. Le Congo importait, jusque-là, le ciment de la République démocratique du Congo, d‘Egypte, de Turquie et de Chine.

Dangote Cement poursuit ainsi son expansion en Afrique centrale et en Afrique d’une manière générale. Sa nouvelle usine vient en deuxième position (en termes de taille) dans la sous-région, après celle basée au Cameroun. Dangote a été décoré, au cours de l’inauguration de sa nouvelle usine, par le président Denis Sassou N’Guesso, dans l’ordre du mérite congolais au grade d’officier.

A propos de © 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.