Le Roi Mohammed VI participe au sommet mondial de Paris sur le climat

Le Roi du Maroc, Mohammed VI qui se trouve ce mardi à Paris, a été l’hôte à un déjeuner offert au palais de l’Elysée, par le président français, Emmanuel Macron en l’honneur des chefs d’Etat et de délégation qui participent au Sommet mondial sur le climat «One Planet Summit».

Le souverain marocain qui est accompagné par son fils, le prince héritier Moulay El Hassan, a passé en revue à son arrivée au Palais de l’Elysée, un détachement du premier régiment de la Garde Républicaine qui rendait les honneurs, avant d’être salué par le Président français.

Il a été ensuite salué par Mme Brigitte Macron, l’épouse du Chef de l’Etat français, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres et le président de la Banque Mondiale Jim Yong Kim qui prennent part au «One Planet Summit» qui se tient aujourd’hui à Paris.

Organisé conjointement par l’ONU et le groupe de la Banque mondiale avec le soutien de plusieurs partenaires internationaux, ce Sommet a pour objectif de traduire en actions concrètes, les engagements pris lors des trois dernières COP tenues à Paris, Marrakech et Bonn, en insistant particulièrement sur le rôle de la finance publique et privée dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Le président français Emmanuel Macron a tenu à organiser ce sommet deux ans après l’accord de Paris, afin de remobiliser les acteurs publics et privés contre le réchauffement de la planète.

Pour rappel, les pays signataires de l’accord de Paris adopté le 12 décembre 2015 au Bourget, s’étaient engagés à l’unanimité, à limiter le réchauffement de la planète au-dessous de 2 °C, par rapport au début de l’ère industrielle.

L’idée de ce sommet a émergé en juillet dernier, à la fin du sommet G20, où tous les pays membres à l’exception des États-Unis, ont reconnu le caractère «irréversible de l’accord de Paris».

C’est ainsi que le président français a réussi à convaincre une cinquantaine de chefs d’État et de gouvernement, dont le Roi du Maroc, Mohammed VI, de prendre part au sommet de Paris. Au total, 130 pays y sont représentés au niveau ministériel parmi les 4.000 participants, dont un millier de journalistes.

Les débats du sommet devraient se focaliser les moyens financiers publics et privés d’accélérer la lutte contre les dérèglements du climat et le réchauffement climatique.

Selon l’Élysée, One Planet Summit est plus spécifiquement consacré «au financement des actions climatiques » et «à la nature des flux financiers attendus par l’accord de Paris».

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.