Le Congo Brazzaville officiellement 7e pays africain membre de l’OPEP

La république du Congo est désormais membre officiel de l’Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (OPEP), soit le 7e pays africain qui a allongé la liste des membres du Cartel à 15 pays.

La candidature de ce pays d’Afrique central a été adoptée à l’occasion de la 174e conférence de l’OPEP qui s’est tenue le vendredi 22 juin à Vienne en Autriche.

Brazzaville n’a pas caché sa satisfaction après son adhésion. « La République du Congo est honorée et se réjouit de rejoindre l’OPEP afin de participer à préserver un équilibre dans les marchés pétroliers mondiaux et assurer un flux suffisant d’investissements dans le secteur des hydrocarbures », a affirmé Jean-Marc Thystère-Tchicaya, ministre congolais des Hydrocarbures, ajoutant que « nous sommes fiers de pouvoir coopérer avec les leaders mondiaux du pétrole ».

Le chef de la diplomatie congolaise, Jean-Claude Ngackosso, a expliqué de son côté, à la presse, que « le Congo Brazza est un pays producteur et exportateur de pétrole. Le volume de sa production lui permet de siéger de plein droit au sein de cette organisation, d’avoir son mot à dire, et peut-être même de peser de son poids léger sur les décisions, surtout que celles-ci contribuent en général à l’ajustement du prix du baril ».

Selon les projections de Thystère-Tchicaya, la production pétrolière au Congo pourrait atteindre et même dépasser les 350.000 barils/jour, en 2018, grâce au gisement Moyo-Nord qui produit près de 140.000 barils/jour et celui de Banga Koyo avec 50.000 barils/Jour.

Actuellement, la production pétrolière du Congo se situe en dessous des 200.000 barils. Les importations pétrolières au Congo couvrent 95% des importations totales, avec une contribution de près de 85% à l’économie nationale.

Soulignons que les ministres de l’OPEP se sont entendus également, vendredi, sur une hausse de la production de pétrole, autour d’un million de barils, afin de répondre à la demande mondiale.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.