RDC/Présidentielle : l’opposition se concerte pour une candidature unique

Des principaux partis de l’opposition en République démocratique du Congo (RDC) envisagent une candidature unique de l’opposition à la présidentielle de décembre prochain et mènent des concertations dans ce sens.

Félix Tshisekedi, leader de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Vital Kamerhe, président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) et Eve Bazaiba, secrétaire général du Mouvement de Libération du Congo (MLC de Jean Pierre Bemba), ont entamé, jeudi, des discussions au siège de l’UNC à Kinshasa, après l’annonce par le gouvernement du dauphin choisi par le président sortant Joseph Kabila.

C’est Ramazani Shadary, un ancien ministre de l’Intérieur, qui défendra les couleurs de la majorité présidentielle, le Front commun pour le Congo (FCC). Certains observateurs locaux estiment que ce candidat essuiera assurément une défaite devant le candidat de l’opposition, dans la mesure où il assumera le passif du « mauvais bilan » de la majorité au pouvoir.

D’après la presse locale, plusieurs figures de l’opposition, dont Moise Katumbi qui n’a pas pu déposer sa candidature pour avoir été empêché d’atterrir en RDC, sont favorables à une candidature commune des adversaires du régime au pouvoir, dans l’espoir de remporter le scrutin. Une rencontre de toute l’opposition pourrait avoir lieu en septembre prochain.

La date limite de dépôt des candidatures était le 8 août dernier. Quelques 24 dossiers ont été présentés aux Bureaux de réception et de traitement des candidatures (BRTC). L’heure est désormais au travail de traitement des candidatures.

Selon des sources au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), certains dossiers pourraient être débarqués en raison des casiers judiciaires et ou de la question de la double nationalité. La liste provisoire des candidats à la présidentielle sera publiée le 24 août prochain.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.