Nouveau décaissement du FMI en faveur du Mali

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé lundi en faveur du Mali, un décaissement de 43,8 millions de dollars, destiné à appuyer son programme économique, selon un communiqué de l’organisation financière.

Le document précise que ce financement, immédiat, marque l’achèvement de la dixième revue des résultats obtenus par le Mali dans le cadre d’un programme économique appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).

« La performance économique du Mali durant le programme appuyé par la FEC a été globalement positive. La stabilité macroéconomique a été rétablie en dépit de conditions difficiles, marquées par une insécurité persistante, une volatilité des prix des produits de base et des conditions météorologiques défavorables », a fait savoir le directeur général adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa.

«La mise en œuvre du programme était globalement sur la bonne voie à la fin du mois de juin 2018, bien que les réformes structurelles aient progressé plus lentement que prévu», a-t-il relevé.

L’institution de Bretton Woods a aussi constaté que «les réformes entreprises par les autorités au cours des cinq dernières années ont contribué à jeter les bases d’une croissance solide et d’une inflation maîtrisée. Le Fonds prévoit une croissance économique de 5,1% pour 2018 et 4,9% pour 2019.

Les experts du FMI ont recommandé, entre autres, aux autorités maliennes de poursuivre « les réformes budgétaires ambitieuses », ainsi que « la mise en application de la loi contre la corruption et l’enrichissement illicite qui contribueront à consolider les progrès accomplis récemment dans les réformes de la gouvernance ».

Notons que la nouvelle tranche du FMI porte le total des décaissements, au titre de l’accord FEC conclu avec le Mali, à 186,6 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.