Macky Sall prédit un meilleur avenir pour l’Afrique

La troisième édition de la conférence internationale sur l’émergence africaine (CIEA), s’est ouverte ce jeudi à Dakar, la capitale sénégalaise, sous le thème : «Emergence, secteur privé et inclusivité».

Cette rencontre rassemble de nombreux experts en développement, des fonctionnaires africains en charge des questions de l’économie, de la finance ou encore de l’inclusion sociale.

Dans son discours inaugural, le président sénégalais, Macky Sall a affirmé qu’«en dépit de toutes les contingences, je suis fermement convaincu que l’heure de l’Afrique a sonné».

Le chef d’Etat sénégalais a estimé que rien ne doit entraver la marche résolue de l’Afrique vers l’émergence grâce à la «détermination politique». «La quête de l’émergence, procède ainsi d’une vision à long terme et d’un engagement qui traduit cette vision en actes», a-t-il souligné.

Pour Macky Sall, la confiance en soi est l’un des ingrédients nécessaires à l’émergence, un ingrédient qui, a-t-il relevé, a souvent fait défaut aux africains.

«Croire en nous-mêmes, définir nos propres priorités, engager nos ressources et notre intelligence, mobiliser des partenariats mutuellement bénéfiques. Voilà ce qui doit être notre quotidien pour forger par nos propres mains, le destin d’une Afrique prospère et émergente», a-t-il suggéré.

En termes de défis, le président malien Ibrahim Boubacar Keita également présent à cette conférence, a mis l’accent sur la sécurité sans laquelle il n’y a pas de développement. «Le temps de la dignité est arrivé, debout en avançant dans le vent», a scandé IBK, comme dans un meeting politique.

La conférence sur l’émergence africaine a été rehaussée par la présence du premier ministre malaisien, Mahathir Bin Mohamad, qui a fait une présentation sur le modèle économique de son pays.

Notons que le thème de cette conférence porte d’une manière générale sur les conditions de la mise en place d’un secteur privé national et régional fort, le concept des champions nationaux et les moteurs de croissance.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.