Côte d’Ivoire : La Directrice générale de l’UNESCO en visite de 48h

La Directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay est attendue mardi en Côte d’Ivoire pour une visite de 48 heures où elle s’entretiendra avec le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

Après cet entretien, Mme Azoulay ira ensuite à la rencontre de femmes commerçantes suivant un programme d’alphabétisation par le numérique de l’UNESCO, en présence notamment de la ministre de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Mme Kandia Camara.

Lancé en 2017, ce projet a d’ores et déjà  atteint deux groupes de 260 femmes sur  deux marchés d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Par la suite, Audrey Azoulay se rendra, en compagnie du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandama, sur le site du Patrimoine mondial Ville historique de Grand Bassam, inscrit depuis 2012 sur la liste de l’UNESCO.

Première capitale de Côte d’Ivoire, « la ville balnéaire est un exemple urbain colonial de la fin du XIXe siècle, qui fait face aujourd’hui à de nouveaux enjeux liés au changement climatique », souligne l’UNESCO dans un communiqué.

Avant la fin de son séjour mercredi, la patronne de l’UNESCO visitera les archives de la Fondation Amadou Hampâté Bâ qui dispose notamment d’une vaste collection de plus de 3000 ouvrages rares, ainsi que des dizaines de milliers de manuscrits sur les traditions orales africaines.

« L’enjeu est ici de préserver, de restaurer et de valoriser ces manuscrits en raison de leur fragilité, notamment par un travail de numérisation », explique le communiqué, ajoutant que « cette démarche vient marquer l’importance que l’UNESCO accorde à la préservation du patrimoine documentaire ».

11è Directrice générale de l’UNESCO et  deuxième femme à occuper le poste, Audrey Azoulay, née en 1972, a été ministre de la Culture et de la Communication de la France de février 2016 à mai 2017.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.