Sénégal : Karim Wade saisit l’ONU après avoir été débouté par la CEDEAO

L’ancien ministre sénégalais Karim Wade, qui avait déposé un recours auprès de la Cour de justice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été débouté par les juges de cette juridiction, concernant son absence sur les listes électorales qui l’avait empêché de se présenter au scrutin présidentiel du 24 février dernier.

«Le Collectif des avocats de Karim WADE informe l’opinion publique nationale et internationale que la Cour de justice de la CEDEAO s’est abstenue, ce 4 mars 2019, de constater et de sanctionner les graves violations des droits du candidat Karim WADE d’être électeur et éligible à l’élection présidentielle du Sénégal du 24 février », ont informé ses avocats.

Le fils de l’ancien président, Abdoulaye Wade, ayant saisi l’instance régionale suite à l’invalidation de sa candidature par le Conseil Constitutionnel du Sénégal, a décidé de continuer la bataille, cette fois-ci auprès du Comité des droits de l’homme des Nations Unies « pour faire rétablir son droit fondamental de participer librement à la direction des affaires publiques de son pays », d’après sa défense.

Le verdict de la Cour de justice de la CEDEAO tombe alors que les Sénégalais sont dans l’attente des résultats définitifs de la présidentielle dont les résultats provisoires officiels donnent vainqueur le président sortant Macky Sall.

Karim Wade emboite le pas de l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, qui avait été également débouté par la même Cour sur sa requête portant l’invalidation de sa candidature à l’élection présidentielle. Les deux étaient écartés de la course présidentielle à cause des déboires judiciaires.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.