Allemagne : ouverture du procès d’un Irakien accusé du meurtre d’une adolescente

Un migrant irakien débouté de sa demande d’asile en Allemagne, comparaîtra à partir de ce mardi, devant la justice allemande pour le meurtre d’une adolescente.

Cette affaire a suscité une vague d’indignation outre-Rhin et donné du grain à moudre à l’extrême-droite pour s’en prendre aux migrants.

Le 23 mai dernier à Wiesbaden, non loin de Francfort, Ali Bashar, 22 ans, a violé et par la suite tué Susanna Feldmann, 14 ans. Il a fallu aux enquêteurs trois semaines de recherche pour retrouver la dépouille de l’adolescente. Entre temps, son meurtrier s’est enfui avec sa famille vers le Kurdistan irakien, leur région d’origine.

Mais, peu de temps après, Ali Bashar est identifié et remis au gouvernement allemand, qui a mis à disposition un avion pour le ramener de la ville irakienne d’Erbil et ce, nonobstant l’absence d’un accord d’extradition entre les deux Etats.

Il est également reproché à cet accusé des viols répétés sur une enfant de 11 ans, crimes pour lesquels il comparaîtra dès le 19 mars.

Alternative pour l’Allemagne (AfD) a utilisé ce fait divers pour décrier la politique d’accueil des migrants de la chancelière allemande Angela Merkel en 2015 et 2016. Pendant cette période, plus d’un million de migrants, dont Ali Bashar et ses proches, sont arrivés sur le sol allemand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.