Afrique-Développement : Le Maroc prend le relai à la présidence du FRADD

Fin hier à Marrakech des travaux de la cinquième session du Forum régional africain sur le développement durable (FRADD). Au terme de cette session, le Sénégal a cédé le flambeau au Maroc qui devrait assurer la présidence du Forum pour une année.

C’est au Royaume de présenter en juillet prochain au Forum politique de haut niveau, les recommandations issues de ce conclave de la ville ocre du Royaume.

Durant sa présidence, le Maroc va renforcer son engagement dans la nouvelle dynamique mondiale visant à jeter les bases du développement durable.

Le Chef du gouvernement marocain, Saâd Eddine El Othmani, a d’ailleurs indiqué que la Constitution de 2011 a consacré le développement durable en tant que droit pour tous les citoyens.

«Ce Forum vise à explorer les meilleurs moyens pour accélérer la mise en œuvre des initiatives de développement socio-économique et la protection de l’environnement dans le continent africain», a rappelé El Othmani.

Des initiatives qui doivent être conformes à l’Agenda mondial de développement durable à l’horizon 2030, ainsi qu’en fonction du Plan pour la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

Pour le Chef de l’exécutif marocain, l’agenda 2063 est un «Plan qui constitue une vision d’avenir que les pays africains sont appelés à réaliser pour asseoir les bases du développement durable souhaité en faveur des peuples du continent».

Cette 5ème session du FRADD a invité les pays africains à renforcer la coopération entre eux pour garantir un avenir meilleur plus prospère où il n’y aura plus de laissés-pour-compte, sachant que les défis sont parfois multiples et complexes.

Le FRADD est une plateforme intergouvernementale mise en place par la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), pour donner des moyens d’action aux populations africaine afin d’assurer l’inclusion et l’égalité.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.