Les élections locales au Togo annoncées pour fin juin 2019

Six mois après les élections législatives boycottées par l’opposition, les électeurs togolais seront de nouveau appelés aux urnes, cette fois-ci, pour les élections locales devant se tenir, selon la Commission Electorale nationale indépendante (CENI), le 30 juin 2019.

Les élections locales seront précédées, dès le 16 mai, d’une révision des listes électorales. «Trois jours seraient suffisants pour cette opération» de révision de liste électorale, avait confié début avril, le ministre togolais de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, dans une interview accordée au quotidien national, «Togo Presse».

La Commission électorale a, de son côté, déjà entamé les préparatifs de ce recensement, avec le démarrage ce dimanche, d’une séance de recyclage des Agents techniques qui ont servi lors de l’opération de fin 2018.

Leur recyclage sera suivi de celui des opérateurs de saisie (OPS) de l’exercice précédent, à qui la CENI avait lancé un appel pour qu’ils confirment leur disponibilité à servir lors du prochain recensement.

L’opposition radicale togolaise avait boycotté tout le processus électoral pour les législatives du 20 décembre 2018. Mais pour cette fois-ci, elle ne devrait pas rester en marge, même si elle insiste sur la nécessité d’opérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles avant les prochaines élections, notamment les locales de cette année et la présidentielle de 2020.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.