Italie : polémique autour du lieu d’un discours de Salvini

Le ministre italien de l’Intérieur et leader de La Ligue (extrême droite), Matteo Salvini a prononcé un discours vendredi dernier, depuis le balcon de l’hôtel de ville de Forli (nord), bâtiment utilisé à plusieurs occasions par Mussolini pour des rassemblements ou des exécutions, suscitant une polémique dans le pays.

C’est sur ce balcon que le dictateur fasciste Mussolini a assisté, dans les années 1920, à l’exécution de jeunes militants de la démocratie. A l’époque, il y avait aussi tenu divers rassemblements publics.

Durant la lecture du discours, une partie du public a sifflé le vice-Premier ministre italien. Sur les réseaux sociaux, des personnalités politiques et des citoyens ont sévèrement décrié le choix de Matteo Salvini.

Ce dernier a rouvert une «cicatrice» du passé de Forli. De l’avis du maire de la ville, Davide Drei, « c’est la pire façon de mener une campagne».

Pour sa part, Salvini avait déclaré dans son discours qu’«ici, il n’y a pas de fascistes mais seulement des personnes fières d’être italiennes». Samedi, ce responsable politique a salué sur le réseau social Twitter le «spectacle» de la veille en postant diverses photos du meeting.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-sept + 16 =