Syrie : tir de représailles israélien dans le sud du pays

L’agence officielle Sana a indiqué qu’un missile israélien s’est abattu hier lundi dans la soirée sur la province syrienne de Qouneitra, dans le sud du pays, faisant des blessés. L’armée israélienne a confirmé avoir mené une attaque, affirmant riposter à un tir de missile effectué depuis la région visée contre un de ses avions.

Selon Sana, le missile israélien a visé la colline de Tell al-Chaar. Peu auparavant, les médias d’Etat syriens avaient indiqué qu’un missile israélien s’était abattu sur la province de Qouneitra dans le sud du pays, tuant un soldat et faisant des blessés.

La province de Qouneitra est limitrophe du plateau du Golan, dont la majeure partie est annexée et occupée par Israël en violation du droit international et qui est devenu une source de tension plus grande encore avec le conflit syrien.

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël a procédé à de nombreuses frappes contre des positions de l’armée syrienne et,en général, ne commente pas les informations venues de Syrie à propos de ses frappes. Pas plus tard qu’il y a dix jours, des sources syriennes ont rapporté que des avions israéliens avaient tiré des missiles contre une position de l’armée du régime syrien, toujours dans la province de Qouneitra, ce qui était la deuxième attaque de ce type en deux jours.

L’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme) avait suggéré que ces frappes ciblaient la région de Kesswa où se trouvent des entreprôts d’armes appartenant à l’Iran et au Hezbollah. La politique officielle israélienne est de n’accepter aucune agression, de réagir avec force (à toute agression) et de ne laisser à aucun prix l’Iran s’implanter en Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.