Au moins sept touristes sud-coréens tués dans le naufrage d’un bateau en Hongrie

Le naufrage hier mercredi d’un bateau transportant des touristes sud-coréens sur le Danube, fleuve qui traverse Budapest, a fait au moins sept morts et 19 disparus.
L’hypothèse d’une collision n’est pas exclue dans cet accident qui s’est produit vers 22h locales. Le navire, qui transportait des touristes sud-coréens dans une excursion fluviale, a chaviré entre le pont des Chaînes, le plus célèbre de la capitale hongroise, et celui de Marguerite qui relient la vieille ville et le district de Pest, un secteur prisé pour les excursions fluviales.
Les médias hongrois ont rapporté que le bateau de 26 mètres est entré en collision avec une autre embarcation à proximité du Parlement de Budapest, avant de chavirer et de couler.
Séoul a également parlé d’une collision avec un bateau de croisière mais aucune source officielle hongroise n’a commenté les causes de l’accident. Le propriétaire du bateau a assuré que celui-ci n’avait pas de problème technique.
Sur les 35 personnes, dont deux membres d’équipage hongrois, que transportait l’embarcation selon la police, figure selon le ministère sud-coréen des Affaires étrangères, 33 touristes sud-coréens, dont sept ont pu être sauvés et 19 sont portés disparus.
Les recherches se poursuivaient au cœur de la nuit mais les travaux des secouristes sont compliqués par un fort courant qui agite les eaux du Danube en raison de chutes de pluie abondantes hier et depuis le début du mois de mai. Selon la presse locale, la température de l’eau est entre 10 et 15 degrés Celsius. Toutes ces conditions font craindre que le bilan des victimes ne s’aggrave encore.

A propos de © 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.