Le président indien en visite de travail en Afrique de l’Ouest

Le président de l’Inde, Ram Nath Kovind a entamé ce dimanche 28 juillet, une visite de travail au Bénin, première étape d’une tournée d’une semaine en Afrique de l’Ouest qui le conduira dans trois pays.

Kovind, en poste depuis juillet 2017, a foulé le sol béninois en compagnie d’une délégation composée d’officiels, mais aussi de plusieurs chefs d’entreprises. Il a été accueilli à l’aéroport international Cardinal Bernadin Gantin de Cotonou, par le chef de la diplomatie béninoise, Aurélien Agbénonci.

Au programme de la visite figure selon le ministre béninois, un entretien entre le dirigeant indien et son homologue béninois, Patrice Talon à Cotonou, avant la signature de plusieurs accords de coopération bilatérale dont un dans le domaine de la garantie des crédits à l’exportation et un autre sur l’exemption de visa. Il est aussi prévu, au menu du séjour de Kovind, un discours devant l’Assemblée nationale béninoise.

Selon un document du ministère béninois des Affaires étrangères, « près de 230 sociétés indiennes exercent des activités dans le pays, dont 165 dans la vente au détail de textile, de riz, de noix de cajou, de ferraille et de produits électroniques, ainsi que d’aliments et de produits courant dans le libre-service ».

Après le Bénin où il passera 72 heures, le président indien se rendra en Gambie et en Guinée Conakry. Ces trois pays n’ont jamais été visités, auparavant, par de hauts dignitaires indiens. Jusque-là, New Delhi a entretenu des relations très limitées avec la région ouest-africaine.

L’Inde ne cache pas son désir de se rapprocher davantage du continent africain. En 2015, le pays avait organisé un méga sommet Inde-Afrique qui avait réuni à New Delhi un très grand nombre de dirigeants africains.

A cette occasion, les autorités indiennes avaient promis, entre autres, l’attribution de 50 000 bourses pour l’accueil d’étudiants africains en Inde, et annoncé alors l’ouverture de 18 nouvelles ambassades, dont 7 en Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.