Le président du Mozambique s’apprêt à signer un accord de paix avec la Renamo

Le président du Mozambique, Filipe Nyusi a annoncé devant le parlement qu’il comptait signer ce jeudi, un accord de paix avec le principal parti d’opposition, la Résistance nationale du Mozambique (Renamo).

« Demain (jeudi), je signerai un accord de paix définitif avec le président de la Renamo, Ossufo Momade, dans la montagne de Gorongosa», au centre du pays, a déclaré le président Nyusi mercredi devant les députés.

Cet accord devrait mettre un terme définitif au conflit qui oppose les autorités à l’ex-rébellion, selon le président qui a affirmé que « l’accord que nous signerons marque la fin officielle du conflit entre les hommes armés de la Renamo et les forces de défense et de sécurité, et permet la paix durable dont tous les Mozambicains ont tellement envie ».

Le gouvernement et la Renamo ont déjà signé deux accords qui ont été violés par la suite, les deux parties s’accusant mutuellement de ne pas respecter les engagements pris.

Cette fois-ci, d’aucuns s’attendent à un véritable retour de la paix, étant donné que l’ex-rébellion de la Renamo a entamé, mardi 30 juillet, son désarmement, conformément à un accord visant à renforcer la sécurité du pays. La veille, le Parlement a approuvé une nouvelle loi d’amnistie pour tous les crimes commis durant le conflit entre le gouvernement et la Renamo depuis 2014.

Quelques 5.221 combattants de la Renamo devraient remettre leurs armes au gouvernement, sous la supervision de la communauté internationale. Certains combattants désarmés devraient intégrer l’armée et la police nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.