Bissau/présidentielle : Vaz annonce sa candidature sous la casquette d’indépendant

Le chef d’Etat sortant de Guinée-Bissau, José Mario Vaz, a annoncé, ce jeudi 29 août lors d’une réunion à Bissau, sa candidature en indépendant à l’élection présidentielle du 24 novembre prochain.

« Je serai candidat pour les élections du 24 novembre », a-t-il indiqué devant ses partisans, confirmant par-là les rumeurs de son entourage qui laissaient entendre, depuis quelques jours, que Vaz se présenterait sous l’étiquette d’indépendant à la prochaine présidentielle.

Le président sortant n’avait pas pu obtenir l’investiture de sa formation politique, le Mouvement pour l’alternance démocratique (Madem G-15, premier parti d’opposition), qui avait préféré porter son choix sur l’ancien Premier ministre Umaro Sissoco Embalo pour défendre ses couleurs, à l’issue d’un Congrès d’investiture tenu le 9 août passé.

Vaz a achevé son premier mandat de 5 ans le 23 juin dernier, une première pour un président bissau-guinéen d’avoir terminé son mandat. Il est resté à la tête du pays, mais en laissant le gouvernement gérer les affaires courantes jusqu’à la tenue de la présidentielle.

Le dirigeant bissau-guinéen avait été exclu du Parti pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC), qui l’avait porté au pouvoir en 2015. Il s’était alors rabattu sur le Madem, né de la scission du PAIGC, parti historique qui domine la vie politique du pays depuis son indépendance en 1974.

La Guinée-Bissau est secouée par une crise politique depuis 2015 lorsque le président Vaz avait limogé son Premier ministre, Domingos Simoes Pereira, chef du PAIGC.

Le président sortant fera face à cinq autres prétendants, notamment Domingos Simoes Pereira, l’ancien Premier ministre Carlos Gomes Junior, Umaro Sissoco Embalo, et Nuno Gomes Nabiam, candidat malheureux de la présidentielle de 2015.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.