La RDC réceptionne le premier lot du nouveau vaccin contre Ebola

Les autorités sanitaires de la République démocratique du Congo (RDC) ont annoncé samedi, avoir réceptionné vendredi 11.000 doses du nouveau vaccin contre la maladie à virus Ebola (MVE) qui sévit dans l’est du pays depuis plus d’une année.

Le ministre provincial de la Santé du Nord-Kivu « a réceptionné vendredi 11.000 doses sur les 50.000 prévues pour le premier lot du deuxième vaccin contre le virus Ebola, Johnson & Johnson », indique le ministère de la Santé de RDC dans son bulletin sur la situation de l‘épidémie publié samedi.

Vendredi, Jean-Jacques Muyembe, chef des experts en charge de la lutte contre Ebola en RDC, a indiqué que le deuxième vaccin sera utilisé à la mi-novembre et que « l’opération sera simultanément lancée en RDC et au Rwanda ».

Ce deuxième vaccin vient de Belgique et sera utilisé en complément du 1er vaccin contre le virus Ebola, le rVSV-ZEBOV-GF, fabriqué par le laboratoire américain Merck Sharpe and Dohme (MSD) qui utilise la stratégie en ceinture dans les zones infectées par la MVE.

Le nouveau vaccin concernera les populations des zones non infectées par la 10e épidémie d’Ebola, expliquent les autorités.

Deux communes « à risque » de Goma, Majingo et Kahembe, habitées majoritairement par des personnes originaires de Beni, l’un des épicentres de l’épidémie, ont été choisies pour la phase introductive du deuxième vaccin qui a aussi pour cible des petits commerçants congolais effectuant des traversées quotidiennes au Rwanda.

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 245.520 personnes ont été vaccinées avec le seul vaccin utilisé, le rVSV-ZEBOV-GF, fabriqué par le laboratoire américain Merck Sharpe and Dohme, selon le bulletin du ministère de la Santé sur l’évolution de l’épidémie daté de jeudi.

L’épidémie d’Ebola est la dixième sur le sol congolais depuis 1976 et la deuxième la plus grave de l’Histoire après celle de 2014 en Afrique de l’Ouest.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.