Maroc : Marrakech accueille la 3ème conférence des Femmes africaines du 21 au 23 novembre

La ville marocaine de Marrakech abrite du 21 au 23 novembre la 3ème édition de la conférence des Femmes Africaines (AWC), sous le thème «Construire une coalition pour mettre fin à l’inégalité des sexes en Afrique».

Initiée par la Fondation nigériane Helpline for the Needy Abuja en partenariat avec le Centre International de Diplomatie (Maroc) et Echoes Africa Initiatives (New York), cette conférence a pour but de définir des agendas et des options viables, à travers lesquels les acteurs de la politique africaine peuvent canaliser les diverses ressources dont disposent les femmes africaines vers le développement durable du Continent, indiquent organisateurs dans un communiqué.

Le Maroc a été choisi pour accueillir cet événement en raison de son capital social, son positionnement géographique stratégique, sa croissance économique florissante ainsi que ses diverses initiatives et investissements dans le continent africain visant à renforcer la coopération sud-sud, souligne le communiqué.

Cette rencontre rassemblera des femmes africaines pour échanger et identifier de nouvelles idées susceptibles d’accroître leur influence et leur productivité dans différents domaines d’activité, et pour offrir aux entreprises, philanthropes et investisseurs étrangers axés sur l’Afrique une plateforme leur permettant de rencontrer et de forger des alliances avec des femmes africaines.

Ce conclave verra ainsi la participation d’une délégation de haut niveau du Nigeria, ainsi que des chefs d’entreprises intéressés par l’économie africaine de toute l’Afrique et de la diaspora, des hauts fonctionnaires, des femmes innovantes, des femmes parlementaires et des épouses de chefs de gouvernement.

La Conférence des Femmes Africaines a été fondée par la Fondation Helpline for the Needy Abuja, une ONG dotée du statut consultatif auprès des Nations Unies, en collaboration avec Echoes Africa Initiatives New York. Elle se veut un rassemblement annuel des femmes africaines opérant dans les secteurs formels et informels de l’économie africaine.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

5 × 4 =