Un maire marocain élu président de la CGLU-Monde en hommage à la démocratie locale instaurée le Roi Mohammed VI

Le maire de la ville marocaine d’Al-Hoceima, Mohamed Boudra a été élu vendredi à Durban (Afrique du Sud), président de l’Organisation Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU-Monde), en guise de reconnaissance à la politique de décentralisation et de développement local menée sous la conduite du Roi Mohammed VI, particulièrement dans la zone nord du Royaume.

Mohamed Boudra, également président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), a été élu par consensus, après le retrait du candidat russe, maire de Kazan, Ilsur Metshin.

Le maire d’Al Hoceima avait obtenu dès le premier tour de cette élection tenue jeudi à Durban, 100 voix sur un total de 221 voix, contre 66 voix pour le Russe, Ilsur Metshin, et 55 pour le maire portugais de Lisbonne,  Fernando Medina. Le candidat espagnol, Ada Colau, maire de Barcelone, s’était retiré de la course avant le vote.

A travers la désignation d’un maire marocain à la tête de la CGLU-Monde, les dirigeants locaux et régionaux du monde entier rendu indirectement un hommage au Souverain marocain pour les grands chantiers et les réformes initiés ces 20 dernières années dans le Royaume en matière de renforcement de la gouvernance locale, de gestion territoriale et de promotion de la démocratie locale dans les quatre coins du pays et notamment dans les provinces du Nord, dont celle d’Al Hoceima.

C’est aussi un hommage au Roi du Maroc pour le grand chantier de la régionalisation avancée retenu par son gouvernement comme choix stratégique.

Le sommet mondial des villes et gouvernements locaux unis, le plus grand rassemblement mondial de dirigeants locaux et régionaux, a réuni cette année à Durban, près de 3000 délégués venus des cinq continents.

Les élus locaux présents à ce sommet, se sont penchés sur la définition de l’agenda mondial des villes et des régions pour les années à venir, et discuté de l’évolution de cette organisation mondiale qui souffle cette année sa 15ème bougie.

 

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

5 × 2 =