Côte d’Ivoire/Présidentielle : Ouattara briguera un 3e mandat si Bédié ou Gbagbo sont candidats

Le président ivoirien Alassane Ouattara sera candidat à sa propre succession, au cas où les ex-présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié se présentaient à la présidentielle d’octobre 2020, d’après sa déclaration faite samedi 30 novembre lors d’un meeting tenu dans le cadre d’une tournée de cinq jours dans le nord du pays.

Toutefois, l’intention première du chef de l’Etat est de passer la main à une nouvelle génération, une conception qu’il veut que ceux de sa génération partage aussi. «Mon intention, c’est bien de transférer le pouvoir à une nouvelle génération, mais attention, je ne le ferai que si tous ceux de ma génération comprennent que notre temps est passé (…). Si eux, ils décident d’être candidats, alors je serai candidat», a-t-il déclaré.

Ouattara fait naturellement allusion à ses rivaux historiques que sont Gbagbo et Bédié, auxquelles il ne voudrait pas laisser le champ libre de revenir au pouvoir, en raison de mauvais bilan de leurs mandats.

«C’est trop facile d’avoir fait ce que certains ont fait et de penser qu’ils peuvent revenir pour faire la même chose. La Côte d’Ivoire appartient aux prochaines générations. Mais comme je vois des hésitations au niveau de certains de ma génération, c’est pour ça que je n’ai pas encore avancé ma décision », a-t-il indiqué.

Le dirigeant ivoirien qui a entretenu, pendant longtemps, le suspense sur son éventuelle candidature, a finalement dévoilé sa démarche qu’il assume entièrement, précisant que « je ne veux pas que la Côte d’Ivoire retourne entre les mains de ceux qui ont détruit notre pays, que ceux qui ont gaspillé les biens publics ».

Par ailleurs, si l’opposition continue à affirmer qu’un troisième mandat de Ouattara serait anticonstitutionnel. Ce dernier âgé de 77 ans, a réitéré que la Constitution qui a été modifiée en 2016, l’autorise à faire deux autres mandats. «Je pourrai faire deux autres mandats sans aucune difficulté. Je suis en parfaite santé», a-t-il assuré.

Sinon, c’est le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui fait figure de favori pour être le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir).

Les anciens présidents Bédié, 85 ans, et Gbagbo, 74 ans, ne se sont pas encore prononcés avec précision sur leur éventuelle candidature.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.