L’ambassade du Rwanda au Maroc inaugurée à Rabat

La capitale politique du Maroc, Rabat, a enregistré, ce mercredi 15 janvier, l’inauguration de l’ambassade du Rwanda au Royaume, présidée conjointement par le secrétaire d’Etat rwandais aux Affaires étrangères, Olivier Nduhungirehe, et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Les relations entre le Maroc et le Rwanda ont connu un tournant majeur après les visites effectuées par le président Paul Kagame au Maroc, en juin 2016 et par le roi Mohammed VI au Rwanda, quatre mois plus tard.

Un total de 23 accords bilatéraux avaient été signés dans des secteurs clés lors de la visite royale à Kigali ; d’autres accords avaient suivis en mars 2019 dans le cadre de la première session de la Grande commission mixte entre les deux pays.

C’est en juillet passé que Kigali avait annoncé sa décision d’ouvrir prochainement son ambassade au Maroc, dans un communiqué officiel, lequel informait aussi que Paul Kagamé avait procédé à la nomination de cheikh Saleh Habimana en tant que nouvel ambassadeur du Rwanda à Rabat. Soulignons que le Maroc avait ouvert son ambassade à Kigali en avril 2017.

Nduhungirehe et Bourita, ont, dans leurs déclarations respectives, rappelé et salué l’évolution positive des relations entre leurs deux pays.

Concernant la représentation diplomatique rwandaise au Maroc, Nduhungirehe a souligné qu’elle serait, entre autres, bénéfique pour les opérateurs économiques, et particulièrement les investisseurs marocains qui auront désormais à leur portée des informations officielles sur le climat des affaires au Rwanda.

Pour sa part, Bourita a affirmé que l’ouverture de cette ambassade vient confirmer la dynamique positive des relations bilatérales. « Nous sommes aujourd’hui dans une phase très prometteuse des relations bilatérales », a-t-il déclaré.

Le chef de la diplomatie marocaine n’a pas manqué d’élargir ses propos au niveau continental. Après avoir assuré que Mohammed VI et Paul Kagame partagent la même vision par rapport au partenariat sud-sud et à l’intégration africaine, Bourita a situé la capitale politique marocaine comme une ville en phase de devenir la première capitale diplomatique de l’Afrique du Nord et de l’Afrique de l’Ouest.

Selon lui, Rabat compte aujourd’hui 106 ambassades étrangères, sans compter les organisations régionales et internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.