Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées: Le Roi Mohammed VI remet des Prix aux majors

Consacrant l’intérêt particulier que le Roi Mohammed VI, en sa qualité d’Amir Al-Mouminine (Commandeur des croyants), accorde à l’orientation spirituelle et l’alphabétisation dans les mosquées, le Souverain a remis, après la prière du vendredi à la mosquée « Lalla Amina » à Essaouira, le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées au titre de l’année 2018-2019.

Six bénéficiaires, à égalité dans les catégories féminine et masculine, ont obtenu ce prix qui s’inscrit dans le cadre du Programme national de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées lancé en 2000. Le Roi avait alors ordonné que « les mosquées demeurent ouvertes pour dispenser des cours d’alphabétisation et d’éducation religieuse, civique et sanitaire, selon un programme bien élaboré ».

Des résultats très positifs ont été enregistrés par ce programme, qui dépassent de loin les objectifs fixés initialement, à la faveur, notamment, d’une augmentation du nombre des mosquées qui y participent, d’une hausse du nombre des encadrants, des coordinateurs et des conseillers pédagogiques.

Ainsi, depuis son lancement en l’an 2000, ce programme a bénéficié à plus de 3.300.000 personnes, avec 314.854 inscrits pour la seule année scolaire 2018-2019, tous niveaux confondus.

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a mobilisé au titre de cette année scolaire quelque 7.077 mosquées, et a chargé quelque 8.032 encadrants, 1.164 coordinateurs et conseillers pédagogiques et 400 formateurs pédagogiques pour assurer la mise en œuvre du programme.

Parallèlement au programme national de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées, le ministère veille également à la mise en œuvre du programme de lutte contre l’analphabétisme à travers la télévision et Internet.

Pour assurer plein succès à ces programmes et pérenniser leurs acquis, le ministère des Habous et des affaires islamiques s’engage, au titre de l’année 2019-2020 à poursuivre la mise en œuvre des recommandations du Conseil Supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique concernant l’alphabétisation et ce, conformément à la vision stratégique pour la réforme du système de l’éducation et de la formation 2015-2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.