Bénin : Attaque d’un poste de police par des hommes armés près de la frontière burkinabè

Des hommes armés ont attaqué dimanche un poste de police dans le nord du Bénin, près de la frontière avec le Burkina Faso, où opèrent de nombreux groupes jihadistes.

Selon un rapport de police interne, quatre policiers étaient en faction cette nuit au poste de Kérémou, un village isolé en brousse et difficile d’accès, à plus de 700 km au nord de Cotonou, la capitale économique.

Un policier «reste toujours introuvable» à la suite de cette attaque et un autre, gravement blessé après avoir «reçu une balle à la main droite et à l’œil gauche», a été hospitalisé, selon la même source.

Les hommes armés ont «garé les motos à quelques encablures du poste et ont évolué à pied jusqu’au poste où ils ont commencé à tirer dans tous les sens en poussant des cris –«Allah akbar»–, selon ce rapport.

C’est la première fois qu’une attaque vise les forces de l’ordre béninoises, dans une zone frontalière où deux touristes français avaient été enlevés et leur guide assassiné en mai 2019.

Le Bénin faisait figure de havre de paix en Afrique de l’Ouest, région mouvementée où prolifèrent les groupes armés et des criminels dans le Burkina Faso voisin, jusqu‘à l’enlèvement des deux Français en 2019.

Parties du nord du Mali en 2012, les violences djihadistes, souvent entremêlées à des confits intercommunautaires, se sont propagées au Burkina Faso et au Niger, faisant 4.000 morts dans ces trois pays voisins en 2019, selon les Nations unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.