Les compagnies d’assurance marocaines rejoignent le Programme «Intelaka»

Dans le cadre du Programme intégré d’appui au financement de l’entrepreneuriat, «Intelaka», Rabat peut compter sur les compagnies d’assurance qui viennent de s’engager à soutenir les entrepreneurs en appliquant un taux de prime maximum de 0,10% hors taxe par an calculé sur le capital restant dû pour les crédits de ce programme.

Un engagement appelant un autre, les banques, de leur côté, s’engagent à renoncer à la commission d’acquisition au titre des contrats d’assurance «Décès/Invalidité totale-Emprunteur».

Pour sceller ces engagements, une convention a été signée en fin de semaine dernière, entre le ministère marocain de l’économie, la banque centrale Bank Al-Maghrib, l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale, la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance et le Groupement professionnel des banques du Maroc.

Le dispositif qui a fait l’objet de la convention a aussi prévu une procédure de souscription allégée permettant une mise en place rapide du crédit et une procédure d’indemnisation systématique en cas de décès ou d’invalidité de l’assuré.

Le programme «Intelaka», lancé le 3 février à Rabat par le Roi Mohammed VI, compte créer une nouvelle dynamique afin d’encourager l’entrepreneuriat et de favoriser l’insertion socio-économique des jeunes, notamment dans le monde rural.

Opérationnel dès le 04 février, «Intelaka» offre une nouvelle gamme de produits de financement à destination des TPE (Très petites entreprises), des entreprises exportatrices, des jeunes porteurs de projet du monde rural et ceux du secteur informel.

Trois produits sont proposés pour le moment, deux de garantie et un de financement. Les 8 milliards de DH de garantie qu’apporte le programme permettront de mobiliser entre 50 et 60 milliards de DH de crédits bancaires, indiquent les promoteurs du Programme «Intelaka».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.