Djibouti ouvre à son tour un consulat à Dakhla

La république de Djibouti a ouvert à son tour un consulat général à Dakhla, dont la cérémonie inaugurale a été présidée ce vendredi après-midi par le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita et l’ambassadeur de la République de Djibouti au Maroc, Ibrahim Bileh Doualeh.

Djibouti devient ainsi le troisième pays africain à ouvrir une représentation consulaire dans cette province du sud du royaume, après la Gambie et la Guinée-Conakry.

Pour rappel, un autre consulat général celui du Burundi, a été inauguré ce vendredi matin à Laâyoune, par le ministre burundais des affaires étrangères, Ezechiel Nibigira et son homologue marocain, Nasser Bourita.

Le chef de la diplomatie marocaine a saisi cette occasion, pour exprimer   son indignation face à la réaction radicalement hostile de l’Algérie, qui crie au scandale à chaque fois qu’un pays ami du Maroc ouvre un consulat dans les provinces du sud du Royaume.

Cette même Algérie qui clame sa « neutralité » dans le conflit autour du Sahara marocain, a-t-il dit, est allée jusqu’à rappeler son ambassadeur en Côte d’Ivoire, au motif que ce pays a également ouvert un Consulat dans le sud du royaume.

«Si telle va être l’attitude du pays voisin à chaque pareille annonce, Alger devra se préparer à rappeler bon nombre de ses ambassadeurs, des nombreux pays que s’apprêtent à inaugurer des représentations diplomatiques dans nos provinces du sud», a déclaré le ministre Nasser Bourita lors d’un point de presse tenu conjointement avec son homologue du Burundi.

Pour rappel, depuis décembre dernier, des consulats généraux ont été déjà ouverts par la Gambie et la Guinée-Conakry dans la ville de Dakhla, alors que l’Union des Comores, le Gabon, Sao Tomé-et-Principe, la République centrafricaine et la Côte d’Ivoire ont établi leurs missions diplomatiques dans la ville de Laâyoune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.