Coronavirus : un premier cas confirmé en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a annoncé jeudi avoir identifié un premier cas du nouveau coronavirus sur son territoire. Il s’agit d’un homme de 38 ans qui a récemment séjourné en Italie.

Cet homme et son épouse faisaient partie d’un groupe de dix personnes qui est rentré en Afrique du Sud dimanche, a précisé le ministre de la Santé, Zweli Mkhize.

Il a consulté un médecin généraliste dans la province sud-africaine du KwaZulu-Natal (nord-est) au lendemain de son arrivée, à cause de fièvre, maux de tête, maux de gorge et toux, a précisé Mkhize dans un communiqué, précisant que «le patient est à l’isolement depuis le 3 mars», ainsi que son médecin traitant.

Un centre d’opération d’urgence a identifié les personnes qui sont entrées en contact avec le patient et une équipe de riposte a été déployée dans la province. Elle comprend des traceurs, des épidémiologistes et des cliniciens de l’Institut national des maladies transmissibles (NCID).

Dans un communiqué, le NCID a indiqué que l’identification de ce cas prouve que le système de surveillance en place est un «succès». L’institut a rassuré les Sud-Africains que la situation est sous contrôle, précisant que «notre système de santé a la capacité de détecter et d’identifier rapidement les cas».

L’Afrique du Sud compte 13 hôpitaux équipés pour traiter les patients atteints de coronavirus et un dispositif de dépistage a été mis en place à l’aéroport international OR Tambo de Johannesburg, le plus fréquenté du continent africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.