Mozambique : Une soixantaine de migrants clandestins retrouvés morts dans un conteneur routier

Près de 64 migrants éthiopiens ont été retrouvés morts, mardi 24 mars, entassés dans un conteneur d’un camion-remorque qui a été intercepté par les services d’immigration sur une route de la province de Tete, au nord-ouest du Mozambique, a confié à la presse, une porte-parole de ces services, Amelia Direito.

Le camion transportant ces migrants venait du Malawi. Dans le conteneur de la semi-remorque, les agents de l’immigration ont découvert un total de 78 citoyens éthiopiens « dont 64 morts d’asphyxie », a déclaré Direito, précisant que les corps ont été acheminés à l’hôpital de Tete.

Une télévision locale Miramar TV a diffusé des images des corps sans vie entassés dans la remorque du camion conteneur. Seules 14 migrants auraient survécu à cette tragédie humaine.

D’après la porte-parole, le chauffeur du véhicule de nationalité mozambicaine, devait recevoir 30.000 meticais (un peu moins de 500 euros) pour transporter les migrants. Il a été arrêté par la police, avec un compatriote présenté comme son «assistant».

Amelia Direito a aussi indiqué que les services de la police sont à la recherche de la personne qui a servi d’intermédiaire pour faciliter l’entrée illégale des Ethiopiens au Mozambique qui constitue pour les migrants clandestins, une des routes favorites pour rallier l’Afrique du Sud où ils espèrent y trouver un emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.