Coronavirus en Afrique du Sud : Deux malades inculpés de tentative de meurtre

Le ministre sud-africain de la Police, Bekhi Cele a annoncé mercredi, lors d’une conférence de presse, que deux personnes atteintes du nouveau Coronavirus ont été inculpées de tentative de meurtre pour ne pas avoir respecté leur quarantaine de deux semaines.

Il a indiqué que les deux individus se sont déplacés alors qu’ils avaient reçu l’«ordre de ne pas le faire».

Le porte-parole de la police, Vish Naidoo, a précisé que l’un deux, un homme de 52 ans, rentré récemment de l’étranger, «a continué de travailler dans son salon de coiffure», tandis que l’autre, un touriste, s’était permis de quitter son hôtel pour se rendre à un autre lieu.

Les autorités redoutent la contamination des personnes avec lesquelles les deux hommes sont entrés en contact et essaient d’établir des listes pour tester ces individus. Les deux malades sont actuellement soignés à l’hôpital.

Alors que l’épidémie de Covid-19 se propage de façon très rapide en Afrique du Sud, le pays le plus touché sur le continent africain avec, 709 cas confirmés hier mercredi, le ministre de la Police a rappelé qu’«il ne doit pas y avoir de déplacements», sauf pour des courses ou des soins médicaux, prévenant que les contrevenants s’exposent à une peine de prison de six mois et une amende, ou les deux à la fois.

L’Afrique du Sud devra entrer demain vendredi à 00h00 locales, dans une période de confinement de 21 jours, comme annoncé par le président Cyril Ramaphosa, pour «prévenir une catastrophe humaine aux proportions énormes». Ce dernier a précisé que l’armée sera mobilisée pour faire respecter ce confinement strict.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.