La BEAC suspend son opération de retrait de la liquidité du système bancaire

Alors que La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a été contrainte par la pandémie du coronavirus à renoncer de façon temporaire, à son opération de retrait de la liquidité du système bancaire qu’elle avait entamée fin février dernier.

Dans un premier temps la banque centrale fait une pause d’une semaine en suspendant du 26 mars au 02 avril, son opération principale sur le marché monétaire de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale).

En renonçant temporairement au retrait de la liquidité du système bancaire dans les 6 pays de la zone, la Banque centrale cède ainsi à un volet de la doléance de l’Association des professionnels des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam), dans un contexte économique sous respiration artificielle dû au Covid-19.

Il s’agit d’une mesure conservatoire permettant à la BEAC de « mieux apprécier les effets de la crise sanitaire actuelle liée à la pandémie du Covid-19 sur la liquidité du système bancaire de la CEMAC », a indiqué le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli.

Par ailleurs, la BEAC a décidé de ne plus refinancer les banques à des conditions préférentielles. Les établissements de crédit en besoins de financement devront satisfaire leurs demandes sur le guichet de la facilité de prêt marginal aux conditions usuelles (3,5% pour le taux d’intérêt des appels d’offres, 6% pour le taux de facilité de prêt marginal, 3,56% pour le taux interbancaire pondéré), a ajouté M. Tolli.

Soulignons que globalement, la BEAC a pris une série de mesures dont l’objectif est de simplifier le circuit de l’accès au crédit, aussi bien pour le secteur privé que pour le secteur public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.