L’industrie du tourisme est la plus grande victime de la pandémie de Coronavirus

Le tourisme international a plongé de 22% au premier trimestre 2020, avec 67 millions de touristes internationaux en moins jusqu’au mois de mars, ce qui représente une perte de 80 milliards de dollar américain, après les statistiques de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Selon l’organisation onusienne, cette régression du tourisme au niveau mondial, va mettre en danger des millions de foyers dont les moyens de subsistance dépendent du tourisme et peut porter un coup dur aux progrès réalisés dans la poursuite des Objectifs de développement durable (ODD).

« Le tourisme a été durement touché, avec des millions d’emplois menacés dans l’un des secteurs à plus forte intensité de main-d’œuvre de l’économie », a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, soulignant que le monde est confronté à une crise sanitaire et économique sans précédent.

Dans ses prévisions, l’OMT s’attend à ce que le tourisme recule de 58 à 78%  sur l’ensemble de l’année 2020, par rapport à 2019. Des chiffres qui se basent sur trois scénario possibles.

Le premier scenario, plus optimiste, table sur une régression de 58%. Il est basé sur l’ouverture progressive des frontières internationales et l’assouplissement des restrictions de voyage début juillet.

Si l’ouverture progressive des frontières internationales et l’assouplissement des restrictions de voyage débutaient en septembre, le tourisme mondial pourrait connait un recul de 70%. C’est le second scenario.

Enfin, le troisième et dernier scenario qui prévoit une chute de 78% se base sur une reprise progressive dès début décembre 2020.

Selon ces scénarios établis par l’OMT, l’impact de la chute de la demande de voyages internationaux pourrait se traduire par une baisse de 850 millions à 1,1 milliard de touristes internationaux, une perte de 910 milliards à 1,2 billion de dollars de recettes d’exportation du tourisme et la mise en danger de 100 à 120 millions d’emplois directs dans le secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.