Déconfinement : La Tunisie doit se tourner vers une logique d’économie de guerre

L’Institut tunisien des études stratégique (ITES) vient de publier les résultats de son étude prospective intitulée “La Tunisie face au Covid-19 à l’horizon 2025 : fondements d’une stratégie conciliant l’urgence du court terme et les impératifs du moyen terme”.

Dans le rapport “L’économie au cœur du confinement ciblé”, l’ITES souligne que «la Tunisie est contrainte d’adopter, durant la phase de déconfinement, des politiques audacieuses dans le cadre d’une logique d’économie de guerre. Elle doit faire preuve d’innovation et d’ingéniosité et s’éloigner d’anciens dogmes».

Selon les auteurs de cette étude, le déconfinement se présente comme un processus d’arbitrage entre la préservation des vies et le sauvetage de l’économie.

Cette démarche, que l’ITES qualifie de prudente, doit être accompagnée d’une série de mesures de politiques économiques et sociales de nature à  renforcer la confiance et la résilience des entreprises, des ménages et des classes sociales les plus vulnérables, proposes les auteurs du document.

«Il est recommandé aux pouvoirs publics d’adopter des politiques budgétaires, monétaires et fiscales expansionnistes, permettant de soutenir l’investissement et la consommation», ajoutent les auteurs du rapport, estimant que « la politique fiscale doit veiller à préserver la trésorerie des entreprises et les emplois ».

« Par le report du paiement des impôts et la promulgation de nouvelles exonérations fiscales, cette politique aiderait ainsi les entreprises à avoir la liquidité nécessaire, préserver l’emploi des salariés et soutiendrait le revenu des ménages », ont-ils expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.