L’AGF lance son mécanisme de garantie Covid-19

Dans la perspective de juguler les incertitudes auxquelles la pandémie du coronavirus confronte les institutions financières en Afrique, l’African Guarantee Fund, (AGF) indique que sa riposte à la Covid-19 est fondée sur la nécessité d’élaborer des solutions commerciales en plus des mesures réglementaires déjà mises en œuvre par les différentes banques centrales et gouvernements en Afrique.

Le Fonds de garantie africain souligne que la stratégie qu’il propose pose les bases d’une stabilisation des économies africaines, qui précéderait une relance économique via son nouveau mécanisme de garantie Covid-19.

« Ce mécanisme permettra d’une part aux institutions financières de restructurer plus aisément leurs crédits devenus moins performants en raison de Covid-19, et d’autre part de fournir une incitation commerciale au secteur financier en atténuant la détérioration du risque perçu par rapport aux PME », informe l’AGF.

«Nous anticipons une détérioration de la solvabilité des PME. Il est probable que ce facteur induise une augmentation du coût du crédit pour le secteur financier, ce qui accroîtra certainement sa réticence à financer les PME en l’absence de stimuli extérieurs», a commenté Félix Bikpo, CEO d’AGF.

Il estime que «les conséquences de la pandémie de Covid-19 continueront d’avoir des effets négatifs croissants sur les PME en Afrique, tant du côté de l’offre de crédit que de celui de la demande».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.