La journée de l’Afrique au rythme de Covid-19

A l’occasion de la célébration ce lundi 25 mai, de la journée mondiale de l’Afrique, l’Union africaine (UA) a annoncé qu’elle allait lever un million de dollars pour son fonds de réponse à la pandémie du Covid-19.

«En cette Journée de l’Afrique le 25 mai, tous les Africains, toutes les personnes d’origine africaine et tous les amis de l’Afrique sont appelés à apporter une petite contribution au fonds», lit-on dans un communiqué de l’UA.

L’organisation panafricaine a indiqué que les contributions pouvaient être faites dans n’importe quelle devise et que celles-ci seraient automatiquement converties en dollars, la devise originale du compte du Fonds.

Créé en mars par le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, le Fonds de réponse de l’UA à Covid-19 a pour objectif de renforcer la riposte continentale à la pandémie et de réduire l’impact humanitaire et socio-économique de la maladie sur les populations africaines.

A l’occasion de cette journée de l’Afrique, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a mis en avant ce lundi, les succès et les progrès réalisés sur l’ensemble du continent africain pour contenir la pandémie. Il a fait savoir que l’Afrique reste à ce jour, la région la moins touchée par le Covid-19.

«L’Afrique ne compte que 1,5% des cas de Covid-19 signalés dans le monde, et moins de 0,1% des décès dans le monde», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus. Selon lui, ces chiffres ne reflètent pas une « image complète de la situation », car beaucoup de cas n’ont pas été détectés.

D’après les chiffres publiés par le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), le nombre de cas confirmés de Covid-19 sur le sol africain est de 111.348, dont 3.348 décès, à la date de ce lundi 25 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.