Covid-19 : Les Marocains gardent confiance dans les initiatives prises par le gouvernement

Un sondage, réalisé par Deloitte, OpinionWay et 35°Nord, dans huit pays africains notamment le Maroc, l’Algérie, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Ethiopie, le Nigeria, la République Démocratique du Congo et l’Afrique du Sud,,  montre un fort niveau d’adhésion des populations aux mesures prises par leurs gouvernements respectifs, pour contenir la pandémie de Covid-19.

Intitulée «Les opinions publiques africaines face à la crise du Covid-19», cette étude met en évidence en premier lieu, une forte inquiétude quant aux conséquences économiques et sociales, en plus des craintes liées à la propagation du virus et ses conséquences sanitaires, tout en témoignant une confiance dans l’action des gouvernements en réponse à la crise et en soutien aux économies et aux populations.

Dans les 8 pays concernés par ce sondage, le Maroc se retrouve en pole position. Selon les conclusions, le gouvernement qui inspire le plus confiance est celui du Maroc (97 %). Le Royaume est suivi de la Côte d’Ivoire (89 %), de l’Afrique du Sud (88 %) et de la République Démocratique du Congo (87 %).

Dans les huit pays, 82 % des personnes sondées approuvent ces différentes mesures de prévention prises par leurs Etats et 81 % considèrent le couvre-feu comme un mal nécessaire, relèvent les résultats de ce sondage. En outre, 81% des interrogés disent avoir confiance en leurs gouvernements.

«Les gouvernements africains bénéficiant des taux de confiance les plus élevés ont été très actifs en termes de communication aussi bien vers leurs partenaires internationaux qu’auprès des populations », a commenté Philippe Perdrix, associé chez 35°Nord.

En dépit de la cote de confiance très haute envers leurs gouvernements, les africains nourrissent toutefois des inquiétudes très précises sur les conséquences de la crise.

De ce fait, 54 % des personnes interrogées redoutent une crise alimentaire et 84 % une augmentation de la pauvreté. « Ces craintes portent essentiellement sur des denrées de première nécessité comme le riz (23%), la farine (17%), les légumes (13%), ou l’huile (11%)», expliquent les auteurs du rapport.

L’étude a été réalisée, entre le 2 et le 14 mai 2020, auprès de 4.017 personnes âgées de 18 ans et plus, soit 500 en moyenne par pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.