Covid-19 : La Guinée-Bissau prolonge l’état d’urgence jusqu’au 25 juin

Les autorités bissau-guinéennes ont décidé de proroger, une troisième fois, l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 25 juin, compte tenu de la situation « toujours préoccupante » de la pandémie du Covid-19 dans le pays.

« Il faut reconnaître que la situation est toujours préoccupante, c’est pourquoi, en concertation avec les membres du gouvernement et du Haut Commissariat, après une analyse approfondie de la situation de Covid-19 dans le pays, nous avons décidé de prolonger l’état d’urgence pour 15 jours », a déclaré le président, Umaro Sissoco Embalo, ce mercredi dans un message adressé à la Nation.

Lors du précédent prolongement de l’état d’urgence du 26 mai au 10 juin, le chef de l’Etat avait indiqué que «la situation n’a pas changé au cours des derniers 15 jours durant lesquels le pays a enregistré beaucoup de cas d’infection».

Qu’à cela ne tienne, dans son message à la Nation, Embalo a fait part des « avancés et améliorations » face à la pandémie, après la première phase de déconfinement, débutée il y a une quinzaine de jours, et la reprise progressive de quelques activités économiques.

Il a appelé la population à l’unité pour gagner ensemble la bataille contre la Covid-19 et au respect des mesures de distanciation physique, de nettoyage des mains avec du savon et du port de masque de protection dans l’espace public.

La Guinée-Bissau a enregistré jusque-là 1.389 cas de Covid-19 dont 12 décès. Dans une récente déclaration, le coordinateur du centre des opérations sanitaires d’urgence dans le pays, Dionisio Cumba, a souligné que « beaucoup de personnes atteintes de la maladie de Covid-19 en Guinée-Bissau sont asymptomatiques. Par conséquent, elles ne présentent aucun signe d’infection ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.