Covid-19 : La Côte d’Ivoire redoute la suppression de 131.000 emplois d’ici décembre 2020

Une étude menée par l’Institut national de statistiques (INS) en Côte d’Ivoire prévoit la suppression de 131.000 d’emplois d’ici fin décembre 2020 au cas où la crise de Covid-19 perdurait, alors que les pertes s’élèvent déjà à environ 23.000 emplois.

Les petites et moyennes entreprises (PME) seraient plus affectées par les impacts de la pandémie que les grandes entreprises, selon l’Institut.

L’étude qui mesure l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les deux trimestres à venir, prévoit une hausse de la pauvreté de 4% si la crise dure un trimestre supplémentaire, et 10% dans le cas où la crise se prolonge pour deux trimestres. Si la crise perdure pendant une année, cette hausse atteindra 21%.

«Les ménages en Côte d’Ivoire ont été fortement impactés par la pandémie de Covid-19, occasionnant une baisse de revenus de 43% au niveau des foyers», déplorent les responsables de l’INS.

«A la date du 14 juin, la Côte d’Ivoire compte 5.084 cas confirmés, dont 2.505 guérisons, 45 décès et 2.534 cas actifs pour un nombre total d’échantillons de 36.783 », selon le point quotidien de la situation présenté par le ministère ivoirien de la Santé.

Les autorités ivoiriennes ont constaté une hausse vertigineuse des cas quotidiens de contamination, depuis début juin, qui serait le résultat, d’après elles, de « la stratégie de dépistage ciblé » et d’une « non-application des mesures barrières » par les populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.